Nadjet - S.T.A.R.T

Nadjet - S.T.A.R.T

Je vous propose de me suivre dans mes aventures autour du Monde...

Roadtrip au Québec – l’essentiel

Voyage sur mesure Quebec

Tout ce qu'il faut savoir pour préparer votre roadtrip au Québec

Automne 2016, nous partons 15 jours sillonner les jolies routes du Québec. Dans cet article je vous livre toutes les informations utiles vous permettant d’organiser votre séjour.

Sommaire

Quand Partir au Québec

Les 4 saisons offrent de beaux avantages et des inconvénients. De notre côté, nous avons une préférence pour les départs en automne. A part pour l’Afrique du Sud, nous avons toujours choisi de partir entre septembre et octobre. Cela nous permet d’éviter la foule, de bénéficier de meilleurs prix, et d’avoir cette petite joie de ne pas être au travail à la rentrée 🙂 

Pour le Québec, cette période est juste parfaite ! Nous avons pu profiter des températures très agréables en journée, des lieux moins fréquentés, du peu de monde sur la route, et bien entendu, des magnifiques couleurs ! Les arbres commencent à changer de couleurs vers la fin du mois de septembre et ce spectacle vaut vraiment le coup d’oeil. 

Quelques « inconvénients » malgré tout en partant à l’automne, les températures peuvent être déjà assez fraiches en matinée et soirée. Concernant la pluie, nous avons été chanceux car nous n’avons eu qu’un jour de vraie pluie mais celle-ci peut bien entendu s’inviter davantage à cette période de l’année. Ne pas oublier de s’équiper 🙂

Une autre saison qui nous tenterait vraiment, l’hiver ! Pêche sur la glace, balades en chiens de traineaux, motoneige…nous gardons cette idée dans un coin de notre tête !

Le Printemps ne doit pas être mal non plus avec les floraisons, et puis bien sûr il y a l’été et ses températures, agréables. Nous préférons le risque du mauvais temps aux foules, mais je sais qu’il est parfois difficile d’obtenir des congés en dehors de juillet/août. Rassurez-vous donc, l’expérience est également très belle à cette période 🙂

Combien de temps partir au Québec ?

Notre séjour a duré 2 semaines. Impossible de partir plus longtemps pour David, son ancien employeur étant strict sur les congés. D’habitude je favorise vraiment les voyages de 3 semaines (j’étais d’ailleurs partie 1 semaine avant David pour découvrir Boston et Toronto) mais nous avons du nous adapter. 

J’avais peu que 15 jours ne soient pas suffisants pour nous permettre de découvrir cette belle région, et évidemment nous n’avons « pas tout vu », mais à ma grande surprise, nous avons réellement profité de chaque moment sans courir et avons eu le sentiment d’être partis beaucoup plus longtemps ! Nous avons même changé nos plans pour rester 3 nuits au même endroit tant nous nous y sentions bien (je vous en parle dans l’article sur La Baie et notre rencontre avec Annie et Michel…). 

Quoi qu’il en soit, je vous conseille de prévoir 15 jours minimum et bien entendu, si vous le pouvez, 3 semaines.

Notre Itinéraire au Québec

La partie que je préfère, établir l’itinéraire ! C’est un peu mon défi personnel. Prendre en compte tous les paramètres : contraintes de temps, les distances, la fatigue, les lieux que nous souhaitons voir, les recommandations, les imprévus, l’improvisation…

En 15 jours il faut faire efficace et agréable. Limiter les trop longues journées de route, faire des choix et tirer un trait sur certaines régions. Pas toujours simple mais voilà ce que nous avons donc fait : (avant de vous dévoiler l’itinéraire, il faut savoir que David et moi privilégions la Nature aux Villes)

  • Vol Lyon – Montréal
  • 2 nuits Montréal (1,5 jour pour découvrir la ville, nous n’avons pas eu de coup de coeur malheureusement, mais beaucoup l’adorent)
  • 1 journée/nuitée à Kabania – Notre-Dame-de-la-Merci (cabanes dans les arbres) proche du Parc du Mont-Tremblant
  • 2 nuits à Québec City
  • 2 nuits près du Parc National de la Jacques Cartier
  • 3 nuits (non prévues, nous voulions faire 1 nuit étape) à La Baie (notre coup de coeur du voyage)
  • 1 nuit à Tadoussac
  • 2 nuits dans un camping proche du parc Hautes‑Gorges-de-la-Rivière‑Malbaie
  • Retour en France depuis Montréal
Nous avons donc mis de côté la Gaspésie (malheureusement) mais avons vraiment profité de chaque étape. 

Comment se déplacer au Québec

Pour réaliser ce circuit nous avons opté pour la location de voiture. Cela nous a permis d’être totalement libres de nos mouvements et de sortir des axes principaux.

Nous avons loué notre véhicule directement depuis le centre de Montréal et uniquement à partir du 2ème jour sur place. Généralement nous louons les voitures directement à l’aéroport mais ici les navettes permettent de rejoindre le centre ville très facilement. Cela nous a permis d’éviter une journée de location inutile. 

Si vous réalisez un séjour axé « villes » vous pourrez envisager d’opter pour les transports en commun (train/bus). Plus économiques et écologiques. Attention toutefois, cela limite énormément les possibilités en terme de découverte de parcs nationaux. 

Moyens de paiement au Québec

Comme pour chaque voyage, nous retirons une somme en liquide afin d’éviter les trop nombreux paiements parc CB sur place (et éviter les frais). Vérifiez toujours les conditions appliquées par votre banque en terme de frais. Parfois, retirer de l’argent coûte plus cher que de payer en carte sur place. 

Si vous optez pour notre solution de retrait, faites bien attention à votre argent pendant le séjour. 

Quelle que soit votre solution, les paiements par carte se font quasiment partout. Les dollars canadiens sont différents des dollars américains. Téléchargez une application de convertisseur afin de connaître le taux de change en direct. J’utilise Devises Plus. Vraiment pratique et très utile. 

*Pourboires*

N’oubliez pas les pourboires ! Comptez environ 15% du service (avant taxe). Le minimum à laisser (quelle que soit la qualité du service) est de 10%. A prendre en compte dans le calcul de votre budget !

Sécurité au Québec

Concernant la sécurité, rien de particulier à signaler. La seule remarque que je ferais serait au sujet de Montréal et de l’une des places situées très proche de notre hébergement. Beaucoup de personnes sous influences de diverses drogues. David a été abordé un matin très tôt (décalage horaire oblige, il était parti en balade vers 6h du matin). Rien de bien dérangeant et le reste du séjour nous n’avons jamais été mal à l’aise nulle part. 

Et les Québécois dans tout ça ?

Quel accueil ! Nous avons rencontré de nombreux locaux et internationaux vivant au Québec, notamment au sein de nos hébergements (AirBnb). Des rencontres très différentes les unes des autres. Du Suisse expatrié antipathique, au Québécois extrêmement accueillant, en passant par l’étudiant Algérien particulièrement généreux, nous avons tout eu 🙂 C’est aussi ça la beauté des voyages !

Laisser un commentaire