Death Valley National Park

Nous allons vivre l’étape la plus chaude de notre séjour. Avant d’arriver dans la Death Valley (Vallée de la Mort) j’avoue que j’étais assez dubitative. Je n’avais pas la même hâte que pour les autres sites que nous avons visités. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais aucune image ne m’avait réellement donné envie. Et pourtant…quel spectacle ! Je ne m’attendais pas à cela ! 

Une impression d’avoir quitté la Terre pour se retrouver sur une autre planète, hostile, mais si belle. Nous parcourons les différents sites remarquables du parc et tentons de ne pas mourir de chaud !

Nous commençons par Dante’s View, point de vue panoramique situé à 1669 m d’altitude et qui permet d’observer Badwater depuis les hauteurs. Il fait encore très chaut en octobre, même à cette altitude.

La vue y est époustouflante. Nous prenons conscience de la beauté du parc et de son immensité et aridité. Nous avons rarement vu de lieux aussi hostiles et pourtant si beaux.

Etape suivante, Zabriskie Point et ses rochers jaunes aux formes si reconnaissables. Nous poursuivons sur la Badwater Road en direction du Golden Canyon et de Artist’s Palette. La chaleur est écrasante mais nous sortons plusieurs fois de la voiture pour aller admirer les points de vue. Malgré tout, nous ne nous attardons pas car nous supportons mal la chaleur.

Nous repartons direction le Devil’s Golf Course qui comme son nom l’indique n’est pas un terrain de golf très accueillant et terminons sur le site de Badwater, point le plus bas de l’Amérique du Nord, situé à 85,5m en dessous du niveau de la mer ! Il y fait un chaleur étouffante et le sol blanc immaculé n’aide pas. Cela reste un site incroyablement beau et à ne surtout pas manquer.

Nous remontons vers le nord en reprenant la route vers Furnace Creek. La prochaine étape nous en mettra plein les yeux une nouvelle fois !

Les Mesquite Flat Sand Dunes offrent un spectacle indescriptible. Une impression d’avoir quitté les Etats-Unis et d’être arrivés en plein coeur du Sahara. Nous adorons ce lieu si calme.

Nous reprenons enfin la route pour sortir de la Death Valley, direction le Yosemite. Le van tient le coup malgré la chaleur et les montées.

Nous passons à proximité des fameuses « rolling stones ». Ces pierres qui semblent rouler seules, sans raison apparente.

Nous roulons jusqu’à Bishop, en Californie, et dormons dans le Brown’s Millpond Campground. Une bonne nuit de sommeil avant d’attaquer la route vers le Yosemite en passant par Mammoth.