A la découverte du Capitol Reef

Nous sommes déjà en avance sur notre planning (environ 1/2 journée) et décidons de suivre les conseils de Brad (notre hôte de Salt Lake City). Nous nous rendons donc au Capitol Reef National Park en empruntant la 89 South puis la 189. Nous dormons une nuit près de Provo dans l’Utah et repartons tôt le matin (environ 5h) pour arriver dans la matinée dans le parc.

Plus nos avançons sur la route, plus le temps devient mitigé. Le ciel s’assombrit et la pluie fait son apparition par endroit.

Les paysages traversés sont très différents de la veille. Fini les champs à perte de vue, nous traversons des forêts immenses.

 
Pique-Nique dans la forêt
 

L’arrivée à Torrey (ville située au croisement de la UT24 – route qui traverse le Capitol Reef d’est en ouest – et la ByWay 12 – route magnifique que nous prendrons le lendemain pour rejoindre le Bryce Canyon) nous décidons de commencer à visiter le parc avant de rechercher un camping. Le temps n’est pas à la fête malheureusement et les paysages sont bien plus ternes que sur les photos vues sur Internet. Nous ne sommes pas super emballés mais savons que nous n’avons pas le choix, nous n’allons pas rester enfermés dans notre voiture juste parce qu’il pleut quelques goutes.

Nous avons donc traversé Torrey (vraiment très sympa cet endroit d’ailleurs. C’est une route qui traverse une petite ville américaine typique, donc à priori rien d’extraordinaire, mais l’atmosphère qui s’en dégage est très paisible et cela nous donne envie d’y flâner tout simplement) et sommes arrivés à l’entrée du parc. Aucun ranger présent. Il faut en fait se rendre au Visitor Center mais nous ne le savions pas. Quoi qu’il arrive, le parc est inclus dans le pass America The Beautiful, donc pas de fees supplémentaires pour nous.

Les tarifs mis à jour pour les visiteurs qui ne possèdent pas de pass sont indiqués ici.

Nous roulons sur la UT24 qui permet de visiter la zone de Fruita, lieu où des familles d’agriculteurs s’étaient installées. Vous y trouverez un grand nombre de curiosités :

L’école Fruita, bâtiment très bien conservé, très petit et mis en scène (bureaux, tableau noir, matériel scolaire… vous aurez l’impression d’y être). La petite école se visite à travers les fenêtres 🙂 (temps nécessaire, quelques minutes – située le long de la route UT24)

Les vergers où vous pourrez (selon la période de l’année, en octobre c’était encore possible) cueillir quelques fruits. Nous ne l’avons pas fait mais avons cueilli des pommes dans le camping où nous avons dormi. Plusieurs arbres sont mis à disposition des campeurs et vous aurez le droit de prendre 1 pomme par personne. Celles-ci sont délicieuses et réputées. La qualité du sol rend la région très fertile. (temps nécessaire : 20 minutes environ – accessible le long de la route UT24)

Les Twin Rocks. Deux rochers quasiment identiques que vous pourrez observer le long de la UT24. (à observer le long de la Scenic Drive UT24 – quelques minutes pour prendre des photos)

 
 
Twin Rocks, UT24, Capitol Reef National Park

Le Chimney Rock : immense formation rocheuse située près de l’entrée ouest du parc (côté Torrey). Vous pouvez vous garer en bas et débuter une randonnée majestueuse que nous avons faite le lendemain de notre arrivée. 2h30 de marche qui vous permet de faire une boucle et revenir au parking. Ca grimpe énormément mais je ne suis pas sportive et ai trouvé ça tout à fait faisable. La pente doit être raisonnable. Vous traverserez des paysages tout droit sortis des westerns ! J’ai tellement aimé ce moment. Je me souviens avoir ressenti un bonheur immense. L’impression d’avoir réalisé un rêve dont je n’avais pas connaissance jusque là. (pour la randonnée, temps nécessaire 3 heures environ – parking accessible le long de la UT24)

La Scenic Drive elle-même (la UT24) vaut le détour. Nous avons trouvé un spot très sympa pour déjeuner en contrebas de la route. (temps nécessaire pour traverser le parc d’est en ouest 1 heure environ – roulez prudemment, de nombreuses biches traversent la route)

 
 
La Scenic Drive dans les nuages

Les pétroglyphes. Wow ! C’était inattendu pour nous. Voir ces symboles plus ou moins mystiques sur les roches millénaires, cela nous a tout simplement skotchés ! Cela nous fait nous poser des tonnes de questions… quand l’on voit les silhouettes humanoïdes mais ressemblant à des formes extraterrestres, on se demande quand même ce que cela peut bien représenter. Ceux-ci ont été gravés par les indiens Fremont.

A noter que malheureusement, des « gens » (pour rester polie) s’amusent à graver la montagne et à ajouter des signatures, dessins… cela nous a mis hors de nous. Je ne sais pas si ces graffitis ont été faits avant que les roches soient rendues moins accessibles ou si les gens s’aventurent en dehors du chemin délimité…Quoi qu’il en soit, le site est très bien aménagé avec des passerelles en bois et des panneaux explicatifs. Espérons que les visiteurs respectent le site désormais ! (temps nécessaire, 45 minutes si vous voulez vraiment les observer en détail, 30 minutes peuvent suffire – accessible le long de la route UT24)

 
 
Aperçu des pétroglyphes du Capitol Reef National Park

Le Natural Bridge d’Hickman. Là encore un bon choix de randonnée, très simple, comptez environ 1h30. Il ne faisait pas très beau à ce moment là, mais cela n’a rien enlevé à la magie du moment. (1h30 environ de randonnée, accessible le long de la UT24 – parking parfois complet rapidement, nous nous sommes garés le long de la route, l’espace y est suffisant).

Lever de soleil au Panorama Point. Le lendemain de notre arrivée nous avons observer un magnifique lever de soleil près du Panorama Point puis avons poursuivi jusqu’au Goosenecks Overlook. (temps nécessaire en fonction du soleil…nous sommes restés 1h30 environ et avons roulé jusqu’au Goosenecks Overlook puis randonné 45 minutes environ – Le Goosnecks Overlook est accessible via une route non goudronnée mais tout à fait praticable).

Capitol Dome and Navajo Dome : la route vous permettra de les admirer très facilement. (nous avons mangé un brunch maison le long de la route UT24 avec vue sur ces deux dômes impressionnants et aux couleurs qui rappellent le parc Zion)

 
 
Capitol et Navajo Dome depuis notre aire de pique-nique improvisée
 

Le temps n’étant pas exceptionnel cette première journée, nous avons écourté la visite et sommes retourner au camping. Celui-ci est idéalement situé au croisement de la UT24 et de la Byway 12 qui mène au parc Bryce Canyon. Il s’agit du Wonderland RV campground. Quelques emplacements vans et tentes sont disponibles (très peu, 3 ou 4 seulement). Le reste concerne des emplacements camping-car. Les sanitaires sont extrêmement propres (comme partout sur notre parcours je dois admettre), les douches sont gratuites pour les campeurs (quel que soit votre mode de camping). Celles-ci sont particulièrement agréables, spacieuses, eau chaude, bref nous étions dans un 5 étoiles ! Le camping permet également de cueillir des pommes (une par campeur) sur leurs arbres fruitiers. Elles sont délicieuses !

Le coût d’un emplacement « primitif » (c’est à dire tente/van sans raccordement électrique) est de 25 dollars la nuit. Le camping est entouré de champs, chevaux, vaches, bref on ne peut pas dire qu’on ait été embêté 🙂

Le lendemain, nous avons pris le temps d’observer le lever de soleil et avons randonné jusqu’au Goosenecks Overlook et autour du Chimney Rock. Compter la matinée.

Ce même jour nous avons testé les meilleurs burgers de notre voyage ! Ne manquez pas le Capitol Burger à Torrey. Il s’agit d’un camion qui se déplace dans les villes alentours. Suivez leur page Facebook pour savoir où ils seront le jour de votre visite. Attention, ils ne sont pas ouverts les mardis !

Nous avons également goûté un super Sundae dans la chaîne de restaurants Slackers. La déco est parfaite pour les amoureux de Diners américains. Accueil très agréable qui plus est !

 
 
Capitol Reef Burger

Prochaine étape très attendue, la ByWay12 pour rejoindre le Bryce Canyon National Park.